Bonjour chers dresseurs!

Ce spotlight a peut être des allures de blague, et pourtant! Comme vous le verrez à la fin, Parasect est un pokémon capable de prouesses dans certains cas particuliers.

Après le spotlight sur Saquedeneu, voici donc un spotlight sur Parasect! Cet analyse est d’actualité pour le patch 0.41.2 Android et 1.11.2 IOS de Pokémon Go.

Attention, vous ne comprendrez pas cet article si vous n’avez jamais lu l’article sur la mécanique des combats en arène.

Cet article se compose d’une première partie analysant les généralités, les faiblesses et les résistances du pokémon en matière de type, d’une seconde partie concernant les attaques qu’il peut avoir, et enfin, une troisième partie concernant la niche qu’il occupe dans les combats en arène, avec en prime, une vidéo afin d’illustrer la puissance d’une de ses combinaisons d’attaque.


Première partie : Généralités :

Parasect possède au niveau 40, 1747 PC et 106 PV avec 45/45 IV, et 1445 PC et 94 PV avec 0/45 IV.

047

Parasect est un pokémon de double type insecte/plante. Ce double type offre à Parasect des faiblesses face à différents types d’attaques :

  • Double faiblesse aux attaques de type feu (156% de dégâts pris).
  • Faiblesse aux attaques de type roche (125% de dégâts pris).
  • Faiblesse aux attaques de type insecte (125% de dégâts pris).
  • Faiblesse aux attaques de type poison (125% de dégâts pris).
  • Double faiblesse aux attaques de type vol (156% de dégâts pris).
  • Faiblesse aux attaques de type glace (125% de dégâts pris).

Ce type lui offre aussi des résistances :

  • Résistance aux attaques de type eau (80% de dégâts pris).
  • Résistance aux attaques de type électriques (80% de dégâts pris).
  • Double résistance aux attaques de type plante (64% de dégâts pris).
  • Double résistance aux attaques de type sol (64% de dégâts pris).
  • Résistance aux attaques de type combat (80% de dégâts pris).

Avec 6 faiblesses (dont deux doubles) pour 5 résistances (mais aussi deux doubles), cela limite la polyvalence de Parasect pour en faire un spécialiste de certains combats (contre le type sol et un pokémon en particulier dont nous parlerons plus bas).

Les statistiques de base de Parasect sont de 162 en attaque, 170 en défense et 120 en endurance, équilibré, mais pas impressionnant. Passons à la seconde partie!


Seconde partie : Les attaques :

Analysons maintenant les deux attaques de base auxquelles Parasect a accès : Taillade et Piqûre.

Taillade :

  • Animation : 0,4 seconde.
  • Type : Insecte.
  • Puissance : 3,75 (Parasect a le type insecte, il bénéficie donc du STAB).
  • DPS : 9,38
  • Génération d’énergie par attaque : 6
  • Génération d’énergie par seconde : 15

Piqûre :

  • Animation : 0,45 seconde.
  • Type : Insecte.
  • Puissance : 6,25 (Parasect a le type insecte, il bénéficie donc du STAB).
  • DPS : 13,89
  • Génération d’énergie par attaque : 7
  • Génération d’énergie par seconde : 15,56

Passons maintenant aux trois attaques spéciales de Parasect : Croix-Poison, Plaie-Croix et Lance-Soleil.

Croix-Poison :

  • Animation : 1,5 secondes.
  • Type : Poison.
  • Dégâts : 25
  • DPS : 16,67
  • Coût en énergie : 25

Lance-Soleil :

  • Animation : 4,9 secondes
  • Type : Plante.
  • Dégâts : 150 (Parasect a le type plante, il bénéficie donc du STAB).
  • DPS : 30,61
  • Coût en énergie : 100

Plaie-Croix :

  • Animation : 2,1 secondes.
  • Type : Insecte.
  • Dégâts : 43,75 (Parasect a le type insecte, il bénéficie donc du STAB).
  • DPS : 20,83
  • Coût en énergie : 33

Quelle que soit la situation, sa meilleure attaque de base sera Piqûre, car elle génère plus d’énergie par seconde, et inflige plus de dégâts. La différence de vitesse d’animation entre les deux attaques n’a ici pas d’importance car il s’agit des deux attaques de base les plus rapides du jeu, et qu’elles sont toutes deux assez rapides que pour permettre l’esquive.

Au niveau des attaques spéciales, deux attaques sont viables : Lance-Soleil et Plaie-Croix. L’attaque spéciale dépendra de la situation dans laquelle Parasect sera employé. Passons à la dernière partie!


Troisième partie : La place de Parasect dans les combats en arène :

Etant donné l’extrême rapidité de Taillade et Piqûre, mais aussi la double faiblesse au type vol et la double faiblesse au type feu, Parasect est sans doute le pire défenseur, surtout avec la facilité d’avoir un Roucarnage pour n’importe qui.

Ses rôles sont donc d’être un entraîneur et un attaquant. La fonction d’entraîneur est simple, Parasect ayant peu de PC, il sera donc souvent en dessous des PC d’un Pokémon que vous auriez comme premier défenseur dans une arène de votre couleur. En tant qu’entraineur, il sera efficace contre les pokémons de type sol, ainsi que contre les pokémons de type eau ou plante.

Par contre, il existe un pokémon très souvent placé pour défendre une arène à cause de sa capacité à avoir un énorme montant de PC, et contre lequel Parasect est le meilleur contre à opposer : Noadkoko.

C’est bien simple, Parasect est imbattable à ce jeu là à niveau équivalent. La double faiblesse de Noadkoko aux attaques de type insecte font qu’il est tout à fait possible pour un Parasect ayant non seulement moins de PC, mais aussi environ 10 niveaux de retard, de gagner son combat.

La meilleure combinaison d’attaque de Parasect pour qu’il soit un fléau contre Noadkoko est : Piqûre/Plaie-Croix. En effet, Plaie-Croix est suffisamment rapide pour pouvoir être placé entre deux attaques de Noadkoko (que ce soit Psykoud’Boul ou Choc Mental) et esquiver quand même l’attaque suivante. De plus, Plaie-Croix exploitera au maximum la double faiblesse de Noadkoko aux attaques de type insecte. Si vous n’êtes pas au point pour l’esquive, alors lisez ceci pour vous aider à vous améliorer.

Ci-dessous, la vidéo d’un combat opposant un Parasect niveau 20 possédant Piqûre/Plaie-Croix, contre un Noadkoko niveau 31 et demi! Le combat n’a pas été fait de façon optimale, il s’agissait de la toute première fois que j’utilisais Parasect, je n’ai donc pas placé mes attaques de façon optimisée (il était possible de lancer plus de fois Plaie-Croix que je ne l’ai fait dans ce combat).

La rédaction vous souhaite une bonne journée, et une bonne chasse!