Bonjour chers dresseurs!

Dans les combats en arène, si vous souhaitez aller loin et minimiser le coût en objets pour triompher d’une arène, voire remporter un combat qui vous semble impossible, la partie la plus importante repose sur l’esquive.

esquive-a-la-une

Évidemment, esquiver correctement n’est pas inné, cela requiert un apprentissage, et beaucoup d’expérience dans le combat. Mais lorsque vous maitriserez cet aspect du combat, plus rien ne vous résistera. Vous pourriez même affronter une arène niveau 10 en choisissant uniquement 4 pokémons car vous saurez au fond de vous que vous n’avez plus besoin de plus.


S’enregistrer (pour Android uniquement) :

S’entrainer est quelque chose qu’il faut faire sérieusement, et demandant certaines qualités, comme l’autocritique, l’analyse, et être capable de se remettre en question. Si nous pouvons vous conseiller quelque chose, sachant que le cerveau humain sait être subjectif dans une analyse, c’est de vous enregistrer lorsque vous combattez. Une bonne application gratuite avec une prise en main simple est AZ Screen Recorder (pas besoin de root et disponible gratuitement sur Playstore) pour Android. Hélas, l’équivalent sur IOS est très difficile à trouver.

L’avantage de s’enregistrer est de pouvoir se confronter soi-même à la vidéo. Vous ne pouvez plus vous trouver d’excuses si après avoir affronté deux fois l’arène adverse vous avez deux fois lancé votre Lance-Soleil contre le même Aquali adverse à 2300 PC qui vous a lancé les deux fois Hydrocanon lorsqu’il avait perdu le tiers de ses PV. Vous auriez dû retenir donc que lorsque votre Lance-Soleil était prêt, son attaque spéciale allait l’être aussi. Vous auriez du attendre qu’il le lance, l’esquiver, puis lancer votre Lance-Soleil. Face à l’enregistrement, vous ne pourrez que reconnaitre votre erreur, en tirer les justes conclusions, et progresser.


Comment s’entrainer?

Esquiver doit devenir un automatisme, vous pouvez obtenir la régularité d’un métronome dans vos futurs combats, vous donnant même l’impression lorsque vous le maitriserez, qu’il s’agit simplement d’une chorégraphie.

Évidemment, vous serez, pour la plupart, maladroits au début. Et cela pourrait vite vous coûter cher en potion. C’est pourquoi il existe une méthode simple pour vous entrainer.

Si vous êtes un joueur rural : trouvez une arène, généralement, elles ne changent pas tout de suite de couleur dans votre coin.

Si vous êtes un joueur urbain : attendez un moment dans la journée où vous savez que les gens jouent peu ou que telle arène ne change pas de couleur souvent, ou trouvez une arène à la campagne.

 

La méthode :

Prenez l’arène, et déposez-y un défenseur ridicule : n’importe quoi qui a moins de 100 PC. Sortez votre plus gros pokémon encaissant le mieux (Aquali, Ronflex, Hypnomade, Tortank, Grolem, Rhinoféros, Florizarre, Grodoudou, etc.) et affrontez l’arène. Ne tapez jamais le pokémon que vous avez placé en défense. Vous êtes là pour esquiver, et esquiver uniquement!

La différence de niveau fera que même en ratant les esquives, vous ne prendrez pas grand chose comme dégâts, votre apprentissage vous coûtera donc peu de potions. Ne soignez pas votre pokémon entre deux combats, soignez le uniquement lorsqu’il est K.O. ou qu’un combat supplémentaire le mettra K.O.

Pour esquiver, il vous suffit de glisser votre doigt de droite à gauche ou de gauche à droite sur votre écran. Soyez très attentif, un halo de couleur/un flash fera le contour de votre écran lorsque l’attaque adverse arrivera. Vous devrez placer votre esquive juste après ce flash. Vous ne devez pas le faire avant ce flash, ni pendant sinon l’esquive échouera!

Ci-dessous, une vidéo d’un entrainement à l’esquive en slow motion (la vitesse dans la vidéo est 4 fois inférieure à la vitesse réelle, vous réaliserez donc que cela va très vite en temps réel). Si vous voulez comparer avec le temps réel, regardez le compteur du combat. Comme vous pouvez le voir, vous devez entamer votre esquive juste après le flash. De la 47ème seconde à la 50ème seconde de la vidéo, vous pourrez voir une esquive manquée. C’est simplement parce que l’esquive a été placée trop tard, Aquali est devenu rouge avant que l’esquive ne commence. La couleur rouge que prend le pokémon correspond à la fenêtre de dégât de l’attaque. C’est invisible à l’œil nu en situation réelle, nous ne l’avons remarqué qu’en slow motion. Votre pokémon doit être en animation d’esquive du début à la fin de cette fenêtre de dégâts pour réussir son esquive. Étant donné qu’il s’agit d’une information de type « trop tard », inutile de vous ennuyer à tenter de le voir, contentez-vous d’être réactif à la fin du flash, mais cela pourrait vous aider à vous corriger en visionnant vos enregistrements.

Concentrez-vous et éliminez les données inutiles du champ de vision, vous n’avez pas besoin de regarder l’adversaire, vous n’avez pas besoin de regarder le temps, vous n’avez pas besoin de voir les barres de PV, vous ne devez voir que votre pokémon (explication plus loin) et le coin inférieur gauche par lequel le flash lumineux apparaitra aussi.

Vous avez 99 secondes de match devant vous pour esquiver des attaques. Perdez au temps, vous n’êtes pas là pour entrainer l’arène, vous êtes là pour vous entrainer.

Si vous avez la possibilité de vous enregistrer, faites-le. Si durant le combat, vous n’aviez pas vu les flash lumineux, regardez la vidéo au ralenti, cette fois, ils ne vous échapperont pas avec le visionnage. Continuez à vous entrainer, ne baissez pas les bras. Si ça ne va pas, réessayez un autre jour, c’est que vous n’avez pas la tête à ça pour le moment, et ça peut arriver à tout le monde.

Deuxième étape de l’entrainement : esquiver et mettre K.O. :

Lorsque vous vous sentirez prêt par vos résultats, l’entrainement n’en sera pas fini pour autant. Il faudra désormais apprendre à placer vos attaques entre vos esquives. Oui, vous avez bien lu. L’important n’est pas d’attaquer dans un combat optimal, mais bien d’esquiver. Si vous devez faire le choix entre placer une attaque ou esquiver, vous devez choisir l’esquive. Esquiver vous permet d’annuler 75% des dégâts que vous auriez du prendre, vous donnant ainsi quatre fois plus de longévité au combat, frapper ne vous apporte rien de plus que vous n’auriez pu faire 0,5 seconde plus tard.

Durant cette étape, vous n’avez plus spécialement besoin d’une arène isolée, vous pouvez très bien vous entrainer dans une arène avec un « vrai » défenseur dedans. Que ce soit une arène alliée ou une arène adverse, cela revient au même.

Ceci est l’étape qui est la plus dure mentalement. Ne stressez pas, ne baissez pas les bras face à un raté. Ce n’est qu’un entrainement. Si vous choisissez de faire seul une arène de niveau 10 avec uniquement des pokémons avec plus de 2000 PC dedans, n’oubliez pas que ce n’est qu’un entrainement. Votre but n’est pas de battre l’arène, mais bien d’esquiver des attaques qui vont réellement vous faire des dégâts si vous ne les esquivez pas.

Première étape, esquivez les attaques de base de l’adversaire, et lancez une unique fois votre attaque de base entre ses attaques de base. Rapidement, vous remarquerez selon votre attaque de base, si vous avez ou non le temps d’en lancer deux plutôt qu’une entre les attaques de base adverse. Si tel est le cas, lancez en deux entre chaque moment ou vous devrez esquiver. Si encore après deux attaques, vous avez encore l’impression que vous auriez pu en lancer une de plus, alors tentez au prochain intervalle. C’est ainsi que vous vous familiariserez avec le temps d’animation des attaques de base de votre équipe de prédilection. Et cela finira par devenir un automatisme.

Seconde étape, l’attaque spéciale. Ne lancez jamais votre attaque spéciale tant que votre adversaire n’a pas lancé la sienne, car vous ne savez pas ce qu’il peut avoir, ni quand il est capable de le lancer. Si vous pouvez vous enregistrer, faites-le. Si vous devez affronter à nouveau l’arène, selon les attaques spéciales qu’avaient vos adversaires, vous pourriez vous permettre de lancer une attaque spéciale avant, car vous ne risquez plus d’être surpris, vous connaissez la tranche de points de vie qu’il lui reste lorsqu’il lance son attaque spéciale, et vous savez ce qu’il va lancer. Et vous verrez que, à force de tenter de tout esquiver, vous remarquerez instinctivement le moment où l’adversaire va lancer son attaque spéciale, car vous remarquerez ce petit temps d’arrêt indescriptible alors qu’il aurait dû vous lancer une attaque de base. Même le bug de l’attaque spéciale non annoncée ne vous perturbera plus à ce moment là.

Troisième étape, lorsque les deux premières seront devenus des réflexes, essayez de ne prêter attention à aucun détail inutile, quel que soit ce que vous affrontez et la difficulté du combat. Vos yeux n’ont pas besoin de regarder la barre de vie adverse, cela ne vous offre aucun bonus de dégâts. Vous n’avez pas besoin de voir la barre de vie de votre pokémon, cela ne le soignera pas. Vous n’avez pas besoin de regarder le temps, cela ne le ralentira pas. Vous n’avez pas besoin de voir le pokémon adverse, cela ne le bloquera pas, de plus, les animations buguent ou laguent parfois, l’information est donc non seulement risquée, mais ne vous apporte rien de plus que ce que vous apporte le flash lumineux. Tout ce que vous devez voir, c’est le coin inférieur gauche où se trouve votre pokémon. En vous concentrant sur ce coin particulier, vous aurez toutes les infos utiles :

  • Vous pouvez voir le flash lumineux.
  • Vous pouvez voir si votre pokémon est en pleine animation ou si vous pouvez lui faire effectuer une action (attaque, esquive ou attaque chargée).

Ce deuxième point est très important étant donné que le serveur retient votre prochaine action, et ne permet pas de la modifier lorsque vous en tentez une alors que votre pokémon était en pleine animation précédente. Si le flash lumineux arrive alors que votre pokémon débutait une attaque, il est trop tard pour tenter d’esquiver, ne le tentez même pas, les dégâts sont déjà calculé, continuez à frapper dans ce cas, vous aviez mal calculé votre échange de coup cette fois, reconcentrez-vous.

 

Dernier conseil : Tout le monde à une bête noire. Une attaque que vous aurez toujours du mal à esquiver quoi qu’il se passe. Lorsque vous aurez trouvé votre bête noire, réentrainez-vous dans une arène en plaçant à nouveau un pokémon ridicule mais possédant cette attaque. Si vous le pouvez, enregistrez vous, puis regardez la vidéo en slow motion. Esquivez-vous trop tôt ou plutôt trop tard? L’enregistrement pourra vous montrer votre erreur et vous permettra de vous améliorer.

 

La rédaction vous souhaite une bonne journée, et une bonne chasse!