Bonjour chers dresseurs!

Aujourd’hui, nous allons vous expliquer les meilleurs choix à faire en terme de gestion d’une équipe. La première partie vous expliquera comment choisir un pokémon sur base de ses attaques et détaillera les trois rôles actuels existants sur Pokémon Go pour lequel vous pourriez choisir un Pokémon. La deuxième partie vous expliquera à partir de quel moment choisir un pokémon et dépenser de la poussière dessus et la dernière partie sera là pour vous rappeler les risques des mises à jour. Cet article contient des données valables pour la version 0.37.1 Android et 1.7.1 IOS, ces données peuvent changer avec de futures mises à jour. Commençons!


Première partie : choisir un pokémon :

kanto-starters

Tout d’abord, il existe actuellement 3 rôles pour les pokémons sur Pokémon Go : attaquant, défenseur, entraineur. Si le rôle d’attaquant et de défenseur désigne les rôles occupés lors d’un combat d’arène, le rôle d’entraineur est probablement inconnu pour la plupart. Ce dernier rôle désigne un pokémon de bas niveau, utilisé pour affronter une arène de sa propre équipe, afin de battre le premier pokémon de l’arène en ayant moins de PC, afin de gagner des points de prestige bonus. En effet, vous pouvez gagner +500 prestige bonus si le pokémon a moins de PC que le défenseur battu et +1000 prestige bonus si le pokémon a moins de deux fois moins de PC que le défenseur battu.

Quel que soit le rôle du pokémon, votre choix dépendra aussi du moveset (NDLR : la combinaison d’attaques possédées de votre pokémon).

Si votre pokémon occupera un rôle de défenseur, préférez lui une attaque de base ayant une grosse valeur de puissance, mais surtout, privilégiez un pokémon possédant un STAB sur ses deux attaques. En effet, le bonus du STAB permet de compenser la résistance d’un pokémon choisi par un attaquant (0.8 x 1.25 = 1). Si vous avez la possibilité de choisir un défenseur possédant l’attaque Blizzard, n’hésitez absolument pas, cette attaque ne peut pas être esquivée! Quant au type des attaques d’un défenseur, en posséder deux de type différent et possédant un STAB, est une bonne affaire, car votre adversaire utilisera probablement un pokémon ne résistant qu’à l’un des deux types. Ne choisissez jamais un pokémon possédant une double faiblesse à un type d’attaque pour tenir le rôle de défenseur.

Si votre pokémon occupera un rôle d’attaquant, choisissez le s’il peut posséder une attaque de base et une attaque spéciale toutes deux du même type et possédant le STAB. Imaginons que vous utilisiez Nidoking, son moveset optimal en tant qu’attaquant n’est pas du tout Direct Toxic/Séisme, mais bien Direct Toxic/Cradovague. Pourquoi? Tout simplement parce que même s’il y a le STAB sur Séisme et sur Cradovague, Nidoking ne posséde pas d’attaque de base de type sol, vous ne l’optimisez donc pas contre un type en particulier. Vous avez le rôle de l’attaquant, vous avez le choix, si l’adversaire est faible aux attaques de type sol, prenez plutôt un Rhinoféros ou un Grolem avec deux attaques de type sol, ainsi vous bénéficiez sur chaque attaque du STAB et de l’avantage de type. Avec Nidoking face à un type fée (faible au poison), Séisme aura un DPS de 29,76 (STAB uniquement) alors que Cradovague aura un DPS de 32,175 (STAB + faiblesse).

Si votre pokémon occupera un rôle d’entraineur, choisissez le sur base des critères du rôle d’un attaquant. Pensez à garder des pokémons qui ont peu de PC mais sont au stade ultime de leur évolution et ont un bon moveset (indépendamment des IVs) pour remplir ce rôle.


Deuxième partie : quand choisir un pokémon à garder et dépenser de la poussière :

Par rapport à votre équipe, lorsque vous choisissez un pokémon d’une espèce pour le rôle de défenseur ou d’attaquant et que vous souhaitez l’améliorer, faites le d’abord pleinement évoluer pour être sur qu’il ait le bon moveset, et posez vous aussi certaines questions.

pokemon-go

Est-ce que ce pokémon est rare dans ma région?

  • Non : Dans ce cas, attendez d’être niveau 30 avant d’en choisir un sur lequel vous dépenserez votre poussière d’étoile. En effet, vous croisez souvent ce pokémon, attendez donc d’être niveau 30, qui est le level cap des pokémons sauvages (ils ne monteront plus en niveau à l’état sauvage ensuite). Vous n’aurez plus ainsi qu’à croiser ce pokémon à haut niveau pour économiser de la poussière d’étoile, et même si c’est aléatoire, vous le croisez souvent, ça ne vous prendra pas une semaine.
  • Oui : Dans ce cas, dès le niveau 20, choisissez ce pokémon sorti d’un oeuf (que vous avez obtenu après avoir eu le niveau 20 bien évidemment). S’il peut évoluer, faites le évoluer pour voir s’il a le bon moveset. S’il ne l’a pas, mais que c’est le seul de cette espèce que vous avez, gardez le, vous pouvez l’utiliser comme compagnon pokémon pour obtenir des bonbons en avance pour le prochain (voire même pour servir à la reproduction si cette fonctionnalité sortait un jour).

Troisième partie : les dangers des mises à jour :

Pour les plus anciens, vous vous souvenez des changements effectués sur les attaques à la fin du mois de juillet, la diminution de puissance effectuée sur l’attaque Pistolet à O ainsi que sur Hydro-Queue, l’augmentation de puissance sur l’attaque Crocs feu et Déflagration, etc.

Ce genre de changement sur les attaques peut encore arriver à n’importe quel moment. Ne transférez donc jamais un bon pokémon de haut niveau ne possédant pas le bon moveset, gardez le de côté, des changements pourraient le transformer en machine de guerre de votre équipe.

De plus, certaines fonctionnalités pas encore présente dans le jeu, mais promise à l’avenir pourraient aussi changer la donne. Par exemple, les duels entre joueurs, pour lesquels posséder des pokémons ayant un moveset avec des attaques de différents types possédant le STAB pourraient avoir alors une grande valeur stratégique, ou bien des attaques spéciales plus faibles, mais extrêmement difficile à esquiver.

Nous pouvons aussi parler des dégâts critiques, toujours pas implantés dans le jeu, mais qui devraient finir par faire leur apparition étant donné que les attaques spéciales ont toutes reçues un taux de chance de faire un coup critique. Le jour où cela apparaitra, nul doute que cela changera profondément la métagame. Parmi les attaques ayant actuellement un haut pourcentage de critique, citons Lame de Roc (50% de chance de critique), Coup-Croix (25% de chance de critique), Dracogriffe (25% de chance de critique), Lame-Feuille (25% de chance de critique), Casse-Brique (25% de chance de critique), Croix-Poison (25% de chance de critique), entre autres.

Une mise à jour pourrait aussi modifier le calcul fait pour établir les statistiques des pokémons sur Pokémon Go, en incluant la statistique de vitesse des pokémons du jeu sur console dans le calcul de la statistique d’attaque du pokémon sur Pokémon Go, ce qui transformerait les pokémons de type électrik en machine de guerre et diminuerait encore la puissance d’Aquali.

illustration-electrik

Une dernière mise à jour pourrait aussi tout changer sur la méta du jeu : l’apparition des altérations d’états. Les pokémons de type électrik, poison, feu et glace pouvant avoir accès à des attaques entrainant un changement de statut seraient alors important dans une composition d’équipe et rendraient les combats bien plus stratégique.

1728082-indigo_001_0070

Altération d’état : changement de méta!

Cette troisième partie n’est bien évidemment que de la spéculation, mais gardez à l’esprit que le jeu peut toujours changer, nous avons déjà eu la blague fin juillet, nous pouvons encore l’avoir. Ne jetez jamais un bon pokémon parce qu’il n’a pas un bon moveset, ou parce qu’il est d’une espèce inutile pour le moment, mettez le simplement de côté, essayez d’anticiper l’avenir.

 

Nous vous souhaitons une agréable journée chers dresseurs, et une bonne chasse!