Bonjour chers dresseurs!

Avertissement : vous ne comprendrez rien à cet article si vous n’avez jamais lu les mécaniques du combat en arène au préalable.

Cet article est destiné aux theorycrafters en tout genre, aux esprits curieux, ainsi qu’aux personnes avides de tout connaitre sur ce jeu! Attention, j’espère que vous aimez les formules de math! Attention, les données contenues dans cet article sont correctes pour les versions 0.37.1 Android et 1.7.1 IOS, ces données sont susceptibles de changer à chaque mise à jour, si tel est le cas, l’article sera édité en conséquence, et nous vous en préviendrons.

Dans la série des spotlights, vous avez pu remarquer plusieurs fois que nous vous indiquions le DPS (Dégâts Par Seconde) des attaques analysées. Cependant, chaque pokémon dispose de statistiques d’attaque et de défense différentes selon l’espèce, influençant le DPS des attaques portées ou subies. C’est ce que nous appelons le true DPS (vrai DPS).

images

Voici la formule trouvée par /u/Qmike, testée et approuvée, et maintenant communément acceptée dans le milieu du theorycrafting sur Pokémon Go. N’ayez pas peur, nous vous expliquerons après la formule.

True Damage = Floor (0,5 x Power x (Attack/Defense) x STAB x Effectiveness) + 1

True DPS = True damage/vitesse d’animation = 0,5 x DPS x (Attack/Defense) x STAB x Effectiveness

  • Floor ()+1 : indique simplement que le résultat minimum sera toujours de 1 (ce qui explique pourquoi Trempette inflige quand même des dégâts)
  • Power : Puissance : Chiffre indiqué à côté des attaques dans les fiches de vos pokémons, vous pouvez aussi le remplacer par le DPS calculé de l’attaque afin d’obtenir directement le true DPS de l’attaque.
  • Attack : Attaque : (Statistique d’attaque du pokémon attaquant + ses IVs en attaque) x CPM
  • Defense : Défense : (Statistique de défense du pokémon défenseur + ses IVs en défense) x CPM
  • STAB : nous vous en avions déjà parlé ici : Same Type Attack Bonus = 25% de dégâts supplémentaires si le pokémon attaquant est du même type que l’attaque qu’il utilise.
  • Effectiveness : Efficacité du type de l’attaque sur le pokémon défenseur : simple faiblesse (1,25), double faiblesse (1,5625), simple résistance (0,8), double résistance (0,64), rapport neutre (1).

Comme vous l’avez remarqué, nous ne pouvons pas effectuer le calcul sans connaitre les statistiques d’un pokémon, ni même le CPM. Pour connaitre les statistiques de base d’un pokémon, vous pouvez vous rendre ici et laisser votre curseur sur la statistique du pokémon que vous aimeriez connaitre. Pensez ensuite à y additionner les points d’IVs correspondant à la statistique. Ces statistiques sont constantes quel que soit le niveau du pokémon. La variable du calcul est le CPM, vous pouvez le retrouver dans le codage aux lignes 702 à 741. Vous pouvez retrouver une table associée au niveau des pokémons ici.

Pour la compréhension, le mieux reste un exemple.

Comme vous avez pu le voir dans l’une des vidéos du spotlight sur Lamantine, le Lamantine finit par l’emporter deux fois face à Dracolosse, mais quel était le rapport de force réel?

Lamantine :

  • Niveau 29,5 / CPM : 0,725571552
  • Attaque : 156 de base + 14  IV en attaque = 170
  • Défense : 192 de base + 14 IV en défense = 206

Dracolosse (celui à 2745 PC) :

  • Niveau 28 / CPM : 0,70688421
  • Attaque : 250 de base + 15 IV en attaque = 265
  • Défense : 212 de base + 13 IV en défense = 225

Calculons le true DPS du souffle glacé de Lamantine :

0,5 x 11,1 x ((170 x 0,725571552)/(225 x 0,70688421)) x 1,25 x 1,5625 = 8,4 true DPS

Dracolosse possède 135 PV de base, mais étant défenseur de l’arène, il dispose ici de 270 PV. Le battre en utilisant uniquement Souffle Glacé aurait pris 33 secondes.

Calculons le true DPS de l’attaque Aile d’Acier de Dracolosse, en n’oubliant pas qu’il est défenseur et subit donc un intervalle de 1,5 secondes entre chaque attaque :

0,5 x 5,3 x ((265 x 0,70688421)/(206 x 0,725571552)) x 1 x 1 = 3,32 true DPS

Lamantine possède 137 PV, pour le battre uniquement à coup d’Aile d’Acier, il aurait fallu à Dracolosse 37 secondes (les deux premières attaques n’ont pas un intervalle de 1,5 secondes entre elles).

Le true DPS du Blizzard de Lamantine :

0,5 x 25,6 x ((170 x 0,725571552)/(225 x 0,70688421)) x 1,25 x 1,5625 = 19,39 true DPS

L’animation dure 3,9 secondes, les dégâts infligés par l’attaque au Dracolosse sont de 75,6. Les dégâts à infliger via l’attaque de base sont donc de 194,4. Il faut donc 23,1 secondes (attaques de base) + 1 seconde (temps de charge attaque spéciale) + 3,9 secondes (animation de Blizzard) = 28 secondes à ce Lamantine pour battre ce Dracolosse sans jamais esquiver.

Le true DPS de l’Ultralaser de Dracolosse (en incluant déjà dans le DPS l’intervalle plus la seconde de chargement) :

0,5 x 16 x ((265 x 0,70688421)/(206 x 0,725571552)) x 1 x 1 = 10 true DPS

Le temps de chargement ainsi que l’animation prenne 7,5 secondes permettant donc à Dracolosse d’infliger 75 points de dégâts. Sauf que, vous pouvez esquiver, et donc réduire les dégâts subis de 75%, ce qui fut le cas dans la vidéo. Donc true DPS de 2,5 et dégâts totaux de 19. Il faut donc à Dracolosse 39,5 secondes pour battre Lamantine, alors que Lamantine n’aura besoin que de 28,5 secondes (+0,5 seconde pour esquiver l’attaque). Dans le cadre d’un combat parfaitement maitrisé en utilisant un Lamantine, vous ne pouvez pas perdre face à un Dracolosse en défense.

Pour le fun, vous pouvez vous amuser à calculer à partir de quel niveau ce Dracolosse aurait pu battre ce Lamantine niveau 29,5 sans jamais que ce dernier ne rate une esquive de l’ultralaser et laissez nous vos résultats en commentaires.

Si vous avez mal au crâne, n’hésitez pas à partager cet article, il n’y a aucune raison pour que vous soyez le seul à souffrir, mwahaha 😀

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à joindre l’auteur sur Twitter.

La rédaction vous souhaite un bon mal de crâne une bonne journée, et une excellente chasse!

Désolé 🙂